AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joy-Briséïs- Je me promenais dans les étoiles, et je suis tombé dans un trou noir-UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
avatar
WHAT ARE YOU HIDING ?

MessageSujet: Joy-Briséïs- Je me promenais dans les étoiles, et je suis tombé dans un trou noir-UC   Dim 18 Déc - 22:13

Joy-Briséïs Charly Castle featuring; Frida Gustavsson.



Alors, je me prénomme Célina , plus connu sous le nom de Celyn, je suis âgée de 19 ans ans. J'ai choisi Frida G car lc'était la star choisi par le créateur du scénario . Enfin bon, sinon j'ai connu le forum Young but married grâce à bazzart et j'en suis heureux/se car je pense que ce forum innovant et rigolo d'ailleurs, je pense être présent(e) sur le forum 5J/7 ce qui est plutôt bien, non ? pour vous prouver ma bonne foi, j'ai lu le règlement correctement et le code est code du règlement . Puis avant de partir, j'ai un petit mot : BONSOIR Very Happy
    âgé(e) de : 17 ans;
    né(e) a : Paris
    nationalité : Franco/Américaine
    groupe : Jeunes et Insousciants
    statut : Célibataire
    travail : Mannequin
    avatar : Frida Gustavsson


Dernière édition par Joy-Briséïs C.Castle le Dim 18 Déc - 22:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar
WHAT ARE YOU HIDING ?

MessageSujet: Re: Joy-Briséïs- Je me promenais dans les étoiles, et je suis tombé dans un trou noir-UC   Dim 18 Déc - 22:15

story of a lifetimeit's all about me



« Salut Joy ! » La dénommé Joy détourna son regard vers l'autre côté de la pièce, tentant de ne pas regarder son frère avachi sur le canapé devant un série TV terriblement insipide, et dont les dialogues avaient dut être écrit par un enfant de 5 ans, enfant en retard sur son âge qui plus est. C'était cependant peine perdue, le beau brun s'était levé pour aller voir sa sœur, qui rentrait d'un shooting « Salut. » Elle espérait secrètement que son frère fasse demi-tour, qu'il la laisse en paix, malheureusement il était très certainement la seule personne à avoir de l'amour pour elle dans cette maison, le dernier à en avoir par ailleurs, alors il refusait catégoriquement de la voir passer dans une pièce sans la prendre dans ses bras. Elle posa son sac en le voyant arriver et se blottit avec délices dans l'étreinte rassurant de son frère. Fermant les yeux juste au cas ou. Priant pour qu'il n'ai pas remarqué l'état de ses yeux, pour ne pas qu'il ai vu à quel point elle était mal en point. « Joy regardes moi, j'aimerai bien que tu m'accordes au moins un sourire ! » Elle n'avait pas le choix, il ne la laisserait pas en paix si elle n'abdiquait immédiatement, aussi elle leva les yeux, affichant un sourire sur son visage d'ange. Celui de son frère se décomposa immédiatement, il la lâcha soudainement. « Putain Joy ! Mais tu te rend compte que tu te bousilles la santé avec ces conneries ! T'es qu'une conne ! » Joy sentit que l'emprise de son frère venait de partir, il venait de tourner les talons et de sortir de la pièce, hors de lui, il l'aurait bien frappé si il en avait eu le courage, mais Joy savait qu'il ne le ferait jamais, il l'aimait bien trop pour ça, elle le suivit. Sparrow tenta de la semer dans le couloir menant à sa chambre, mais elle parvint à le rattraper et profitant de sa taille menue, elle réussi également à se faufiler dans la chambre avant qu'il ne referme la porte. Il lui jeta un de ces regards dégoûté dont il avait le secret. Elle s'assit sur son lit en silence, il la laissa faire, il n'était jamais en colère longtemps après elle. Comment l'être, il savait ce qu’elle ressentait, il comprenait la détresse, il savait qu'ils étaient seuls... Elle sentit les larmes chaudes couler sur ses joues. La drogue était la seule manière qu'elle avait trouvé pour fuir un monde pourrie jusqu'à la moelle. Pour fuir leur parents, leurs pseudo parents en fait, ceux qui avaient leur gardes... L 'alcool aussi, elle vidait régulièrement des bouteilles de vodka. Il n'y avait que Sparrow qui tenait... Après le succès de leur cadet, leurs parents l'avaient pris en adoration...Et ils avaient oublié qu'ils avaient d'autres enfants....
« Ils ne nous ont jamais aimé Joy, jamais...Ils nous ont toujours préféré Thadeus et tu le sais ! Pare que c'était un génie, j'ai monté un groupe de rock international, et tu es devenue mannequin, mais ça na mené à rien... Ils continuent à nous haïr, et tu oses te détruire pour une bande de connard pareil ! » Joy baissa les yeux honteuse...Elle savait tout ça. Mais elle n'en pouvait plus. Elle détestait sa vie. Leurs parents les détestaient, et du coup elle ne faisait même plus l'effort de faire semblant de les aimer. Ils ne se parlaient même plus quand ils se croisaient dans les couloirs. Se contentant de se passer à côté, comme si ils avaient été des fantôme. Tout ça à cause de Thadeus, parce que ce minable avait une oreille absolue, c'était ridicule, Sparrow était 1000 fois plus doué que lui en musique, parce que c'est bien jolie d'avoir une oreille absolue, mais si on ne sait pas comment composer, on se contente de reproduire les même choses inlassablement. Sparrow savait écrire et composer, il était réellement doué, il était fait pour la musique. Quand elle, Joy elle était devenu mannequin, elle n'avait pas fait grand chose pour le devenir en fait, on l'avait repréré dans la rue, alors qu'elle marchait, elle avait toujours sut qu'elle était belle, mais pas à ce point là. On lui avait vite expliqué ce qui avait plut, son air détaché du monde, son regard mélancolique. Si seulement ils avaient sut que ce regard mélancolique était dut au souvenir de l'amour qu'elle avait un jour put recevoir de ses paretns...Quoi qu'il en soit elle faisait carrière, au début elle ne se droguait qu'en soirée. Elle se souvenait comme si s'était hier de la première fois, on l'avait traité de nulle, et elle avait voulu prouver qu'elle pouvait le faire. Elle disait à Sparrow qu'elle maitrisait, qu'elle pouvait s'en sortir quand elle le voulait. Mensonge. L'engrenage était fait, et finalement ce qui n'était qu'occasionnel était peu à peu devenu quotidien. Défoncé du matin au soir, que ce soit la drogue ou l'alcool. Elle carburait à l'héro et à la vodka. Elle avait déjà fait une overdose. Un appel au secours, une tentative de suicide. Ses parents n'avaient même pas daigné venir la voir à l'hôpital, seul Sparrow était venu, encore lui. Et quand elle était sorti de sa pseudo cure, elle avait ressombré, sous les rires de Thadéus, bien trop heureux d'avoir toute l'attention sur lui. Si elle l'avait put Joy l'aurait étranglé de ses propres mains. Parfois elle riait seule, son prénom allait tellement pas avec son caractère. La joie, elle ne la connaissait que si peu, elle connaissait tellement mieux la dépression et la déchéance. Et pourtant, elle avait également ce côté enfantin, elle n'avait pas tout perdue, elle croyait encore au bonheur. A leur bonheur à tout les deux. Ce n'est pas pour autant qu'elle se laissait faire, l'univers de la mode était dur, elle devait savoir se défendre, et elle le faisait bien. Pour le moment.

Joy tirait sur le bras de son frère en vain, Sparrow arpentait les trottoirs de la ville. Une batte de base ball à la main. Elle ne parvenait même plus à le contrôler, lui qui avait toujours écouté sa sœur était dans une rage noire. Joy savait qu'elle avait une erreur en lui racontant ce qui c'était passé. Elle savait qu'il allait avoir des problèmes si il allait au bout de son projets, mais elle ne parvenait pas à le stopper, ses talons claquaient avec bruit sur les pavés de la ville. Parfois même il traînait au sol lorsqu'elle se pendant avec tout le désespoir qu'elle contenait à son bras. Mais rien n'y faisait Sparrow continuait d'avancer, et rien ne pouvait l'arrêter ,pas même les voitures. Il avait failli se faire écraser 5 bonnes fois à force de traverser sans regarder ou il allait. Et comme souvent ces temps-ci, Joy sentait que des larmes coulaient interminablement sur se joues, sans s’arrêter. Elle savait qu'ils devaient très certainement ressembler à des hystériques tout les deux, lui hurlant des insultes après un homme qui n'était pas encore présent, et elle se raccrochant à lui pleurant, et lui hurlant d'arrêter. Oui ils faisaient une belle bande de bras cassé. Les gens devaient se retourner sur leur passages. Elle avait même vu quelque maman éloigner leur enfants à leur approche.
Finalement, Sparrrow finit par rentrer dans un bar, et sans aucun hésitation s'avança vers un homme qui était en train de jouer au poker avec des amis. Avant même que personne n'ai put comprendre quoi que ce soit, il venait d’abattre sa batte sur la main de l'homme en question, alors que e dernier était en train de récupérer ses gains. « Écoute-moi bien, aujourd’hui, t’as fait couler le sang et les larmes de ma petite sœur. À partir de maintenant, j’veux plus que tu la regardes, je ne veux même plus que tu penses à elle, parce que si tu penses à elle, tu penses à moi, et si tu penses à moi, j’déboule et j’te démonte... ». Joy savait que ce genre d'intimidation ne marcherait pas avec ce genre de mec. Elle le savait, elle l'avait dit à Sparrow mais comme d'habitude, il n'en n'avait fait qu'à sa tête « Oh tu veux parler de la petite droguée là, oui je l'ai tringlé, elle me devait du fric, alors comme elle pouvait pas payer en liquide, je l'ai fait payé en nature, si tu voulais pas que je la touche, t'avais qu'à lui filer du fric mon gars, et maintenant dégages ! » Joy attrapa le bras de son frère pour la énième fois, évitant de poser le regard sur son dealer, sur celui qui lui avait pris sa virginité, parce qu'elle avait été incapable de le rembourser. A force d'utiliser des coupes faims, elle avait finit par s'endetter, malgré ses gros cachets. Elle se faisait vomir aussi, parce que son agent lui avait dit qu'elle était trop grosse pour ce métier. En France ça allait, mais pas aux USA, c'était d'autres contraintes. « Sparrow vient, on est quitte maintenant, il n'en vaut pas la peine ! »
Elle savait qu'il n'en resterait pas là, elle sentit qu'il la poussait sur le côté, alors qu'il levait une nouvelle fois la batte au dessus de sa tête. Elle allait se jeter sur lui pour l'arrêter, elle ne voulait pas qu'il ait des problèmes à cause d'elle, il en avait assez comme ça. Mais elle n'arriva jamais jsuqu'à lui. Elle vit la tache de sang sur le t-shirt bleu de Sparrow avant même de comprendre que le bruit assourdissant qu'elle venait d'entendre était une déflagration. Elle regarda avec horreur son frère tomber à genoux avant de s'écraser au sol, et dans le seconde qui suivit, la vie s'échappa des yeux clairs de Sparrow. Joy s'entendit crier, mais ce n'est pour autant que son frère se remit debout. Elle tourna le regard vers son dealer. Elle savait qu'il ne lui arriverait rien, ça faisait des années que la police de NYC essayait en vain de l'avoir. Il était trop malin, et ce n'était jamais lui qui tirait. Elle vit son dealer se lever. « Mais t'es con ou quoi ! Tu vas me nettoyer ça de suite ! Quand à toi ! » Il se tourna vers elle, pointant un doigt sur elle «  Tu n'as rien vu. Et je te jure que tu vas fermer ta gueule, parce que dans le cas contraire je risquerai de venir faire un tour dans ta chambre une nuit ! »
Joy sentit ses jambes devenir flageolante, mais elle ne pouvait pas rester ici, elle finit par réussir à bouger. Et elle partit lâchement en courant, fermant les yeux. Sparrow était mort, elle n'avait que 17 ans et elle était désormais seule. Sparrow qui avait quitté la France pour lui permettre de réaliser son rêve. Sparrow qui s'était occupé d'elle comme un père. Sparrow le seul en qui elle avait confiance. Elle avait tout perdu. Elle avait perdu son innocence, son frère et toute sa vie.


Dernière édition par Joy-Briséïs C.Castle le Lun 19 Déc - 15:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar
WHAT ARE YOU HIDING ?

MessageSujet: Re: Joy-Briséïs- Je me promenais dans les étoiles, et je suis tombé dans un trou noir-UC   Dim 18 Déc - 22:28

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar
WHAT ARE YOU HIDING ?

MessageSujet: Re: Joy-Briséïs- Je me promenais dans les étoiles, et je suis tombé dans un trou noir-UC   Dim 18 Déc - 22:36

Oh mon Dieu Harry Laughing

Merci en tout cas
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar
WHAT ARE YOU HIDING ?

MessageSujet: Re: Joy-Briséïs- Je me promenais dans les étoiles, et je suis tombé dans un trou noir-UC   Lun 2 Jan - 14:33

    Haaaan! Désolée! Je t'avais pas vu! Ma petite Bry! JOTEM Veux tu toujours jouer bry? ( J'espère que oui! ^^ )

    Pour te prouver mon amour: orgie de smiley!!

    :coucou: :haappy: :giggle: Laughing :pleaz: :réconfor: 🍪 :haappy: :haappy: Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing zen :love1: :love1: :love1: :yeah: 🦋 🦋 🦋 🦋 :rotflmao: :papQ: :papQ: :papQ: :papQ: :papQ: :papQ: :papQ: :papQ: :papQ: :papQ: :papQ: :cheer: :cheer: :bam: :bam: :bam: :cheer: :cheer: :avé: :avé: :avé: :zaza: :zaza: :zaza: :king: :king: :king: :king: :tongues: :andy: :andy: :andy: :mykah: :mykah: :mykah:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
WHAT ARE YOU HIDING ?

MessageSujet: Re: Joy-Briséïs- Je me promenais dans les étoiles, et je suis tombé dans un trou noir-UC   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joy-Briséïs- Je me promenais dans les étoiles, et je suis tombé dans un trou noir-UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis né dans la rue//Doc Gyneco
» tatouage un coup de main
» La Tête dans les Etoiles -RTL
» Recherche des fans de Détective Conan et Naruto
» Je suis tombé en amour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUNG BUT MARRIED.  :: 
and a time of magic
 :: YOUNG BUT MARRIED : before. :: anciennes présentations.
-